Bien plus

qu’une coalition

Nous formons un coalition citoyenne bénévole, indépendante et non partisane. Notre objectif est de forcer nos gouvernements à répondre immédiatement à l’urgence climatique et de redonner à la population de l’espoir, des moyens d’action. Nous rejetons la résignation et l’inertie.

Notre mouvement s’est constitué spontanément à l’automne 2018 pour trouver des avenues à notre indignation devant l’absence quasi complète des enjeux climatiques dans la campagne électorale québécoise.

Mission

Le Collectif entend créer un large mouvement populaire visant à forcer les gouvernements à agir de façon responsable et juste face à l’urgence climatique et à lutter contre l’effondrement de la biodiversité.

Nous demandons
à nos gouvernements de

Revendication
no 1

S’assurer, à travers des campagnes de sensibilisation régulières, que la population est pleinement informée de la gravité des dérèglements climatiques et de l’effondrement de la biodiversité.

 

Revendication
no 2

Adopter une loi climatique qui force l’atteinte des cibles de GES recommandées par le GIEC pour limiter le réchauffement du climat à 1,5 degré.

Revendication
no 3

Interdire tout nouveau projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures, et mettre un terme à toutes les subventions directes ou indirectes aux combustibles fossiles.

Revendication
no 4

Créer des structures régionales permettant à la population de contribuer à une transition juste porteuse de justice sociale.

Front commun pour la transition énergétique

La Planète s’invite au Parlement fait partie du Front commun pour la transition énergétique et appuie les critères qu’il a établis pour une TRANSITION ÉNERGÉTIQUE PORTEUSE DE JUSTICE SOCIALE.

Mode de fonctionnement

La Planète s’invite au Parlement est fière d’être une organisation apprenante où les membres, d’âges, d’horizons et de milieux professionnels divers, collaborent en toute collégialité et sans « chef ».

La Planète a besoin d’aide

On vous tend la main. L’union fait la force et nous avons besoin des savoirs, des compétences, de l’énergie et de l’imagination de chacune, de chacun. Vous voulez travailler à bâtir la mobilisation autour de notre avenir? Joignez l’équipe du Collectif. L’enjeu est capital et le temps, compté.

Les origines

Le mouvement est né pendant la campagne électorale provinciale 2018, quand quelques citoyens ont décidé d’organiser une première manifestation, qui a rapidement été suivie de plusieurs autres, à Montréal d’abord, puis partout à travers le Québec.

Débuts de LPSP

Le 27 septembre 2019: Travailleurs et travailleuses en grève!

En décembre 2018, nous avons rejoint le mouvement Earth Strike, qui visait à organiser une grève mondiale des travailleurs pour le climat. C’est au Québec que les premiers votes syndicaux ont eu lieu, menant à des grèves formelles des travailleurs. Pendant la même période La Planète s’invite à l’Université (aujourd’hui la CEVES) organisait les premières grandes grèves climatiques étudiantes. Au terme de presque un an de mobilisation, onze syndicats se sont mis en grève et des dizaines de petits commerces ont fermé leurs portes, rejoignant 260 000 étudiants. La manifestation de Montréal, ouverte par Greta Thunberg, a rassemblé près de 500 000 personnes. Cette manifestation a été la plus importante de toute l’histoire du Canada.

Le 7 novembre 2021, le jour où les écologistes auront changé la donne aux municipales

Nous croyons qu’il est temps de se jeter dans l’arène et de conquérir du pouvoir dans toutes les municipalités du Québec. Avec son document La Planète s’invite à la mairie : propositions citoyennes sur les enjeux environnementaux, le Collectif offre un outil précieux pour préparer une campagne électorale inédite à l’échelle municipale, partout au Québec. Notre objectif est de susciter des engagements ambitieux et de porter au pouvoir des candidats aux valeurs écologistes, qui nous permettront de bâtir le monde auquel nous aspirons toutes et tous.

X