Comment voter la grève à mon travail?

Vous êtes convaincu de la pertinence de faire grève pour le climat le 27 septembre prochain, mais comment faire pour organiser une telle grève sur votre lieu de travail? 

Se familiariser avec le matériel de mobilisation syndicale de La Planète. Afin de bien porter l’initiative de La Planète dans vos démarches, vous devez connaître ses objectifs, les revendications du collectif, ce qui sera présenté aux membres, la nature de l’appui sollicité, l’état actuel de la mobilisation, etc.
Présentez-vous à l’assemblée générale de votre syndicat et proposez un nouveau point à l’ordre du jour : « Inviter La Planète s’invite au Parlement à présenter à la prochaine AG ». S’il vous a été impossible d’entrer en communication avec le CE ou vous n’avez perçu aucune volonté claire de leur part de faire avancer le dossier, vous pouvez toujours vous présenter à la prochaine AG de votre syndicat (seuls les membres peuvent y participer). En tant que membre, vous devez recevoir, généralement par courriel, un avis de convocation aux AG. Lors du point « Lecture et adoption de l’ordre du jour » traité en début d’assemblée, vous demandez que soit rajouté le point ci-haut à l’ordre du jour; vous devrez justifier votre proposition en présentant entre autres l’initiative du Collectif et les raisons pour lesquelles les membres ont intérêt à l’appuyer. Au pire, votre proposition provoquera des discussions, voire un débat autour de la mobilisation pour le climat, ce qui est déjà une avancée. Comme il ne s’agit d’abord que d’une présentation qui n’engage à rien, votre proposition risque fortement d’être adoptée. En somme, prendre une telle initiative exige une certaine dose d’audace pour certains qui évoluent dans des milieux plus ou moins hostiles à nos revendications; mais nous avons plus que jamais besoin d’audace pour être à la hauteur de l’urgence écologique.
Faites un suivi auprès du syndicat et des représentants de La Planète. Du premier contact au vote de grève, le processus prendra généralement plusieurs mois et maintes étapes devront être franchies. Il est donc important de faire un suivi auprès des membres et/ou du CE pour voir où en est la progression du dossier. N’hésitez pas à offrir qu’une représentante ou un représentant de La Planète se rende sur les lieux pendant les AG successives au besoin.

Pour conclure

N’oubliez pas que la simple diffusion de l’initiative auprès des syndicats est déjà une avancée importante, car elle permet de faire connaître l’ampleur de l’urgence climatique et l’état de la mobilisation, provoque des discussions et des prises de conscience chez les membres, et met enfin ces derniers, en tant qu’acteurs de la société civile, devant le dilemme moral entre le statu quo – responsable de l’auto-destruction en cours – et la résistance. Ensemble, portons haut et fort le message qu’il n’y a pas de travail sur une planète morte!

Allez rencontrer personnellement vos représentants syndicaux. Pour plusieurs qui n’ont aucune ou très peu d’expérience syndicale, il peut être intimidant d’aller directement à la rencontre de représentants syndicaux. Sachez que généralement, elles et ils sont ouverts et sympathiques à cette cause commune; vous risquez d’être surpris par l’accueil favorable qui vous sera réservé. C’est sans doute le meilleur moyen de faire avancer le dossier.
Organisez une présentation du mouvement Planète en grève. Vous pouvez contacter La Planète s’invite au parlement (planeteengreve@gmail.com) pour inviter une ou un présentateur dans votre syndicat. Indiquez le nom du syndicat, la date, l’heure et le lieu prévus de la présentation (transmettez les coordonnées du syndicat concerné au besoin). Si vous comptez accompagner une présentatrice ou un présentateur de La Planète lors de la présentation, vous aurez besoin d’une préparation préalable. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de présenter en AG, deux présentateurs de La Planète, idéalement paritaires, se feront un plaisir de présenter la demande d’appui et de répondre aux questions des membres à cet effet.

Proposez en AG les appuis sollicités par La Planète. Si vous êtes membre du syndicat, il vous est possible de soumettre vous-même, après la présentation ou lors d’une AG ultérieure, les propositions suggérées par La Planète. Si vous doutez de l’adhésion prévisible de celles-ci, vous pouvez soumettre des propositions similaires allant en ce sens qui seraient plus susceptibles d’être adoptées par les membres et reflèteraient mieux la réalité de votre milieu professionnel, institutionnel et syndical. Les propositions soumises risquent d’ailleurs d’être amendées (modifiées) par les membres et, si adoptées, reflèteront ainsi la volonté générale de l’assemblée. Exemples de résolutions de grève

Si vous comptez sur la collaboration du CE, il peut être utile d’informer ce dernier avant la présentation des propositions suggérées et de l’état actuel de la mobilisation (les propositions qui ont été adoptées jusqu’à maintenant par d’autres syndicats, par exemple). Les propositions à adopter pourront donc être discutées avant l’AG et les membres les plus actifs arriveront déjà préparés pour donner suite à la présentation.

Considérant les conséquences légales non négligeables d’une journée de grève sociale, La Planète recommande aux instances syndicales d’aller chercher un engagement officieux de la part de l’employeur à ne pas porter plainte avant de procéder à un vote de grève. À cet égard, nous sommes défavorables à l’idée d’une journée de congé institutionnalisée et inscrite au calendrier officiel – comme une journée pédagogique dans les institutions d’enseignement – car elle dénature l’initiative d’Earth Strike International, dont l’objectif est l’établissement d’un mouvement mondial de grève sociale pour le climat. Cela dit, il appartient ultimement aux syndicats de donner une direction au mouvement en adoptant souverainement les propositions qu’ils souhaitent adopter.

X