Le 27 septembre prochain, aux quatre coins de la planète, la société civile reprendra l’espace public pour affirmer à nouveau l’urgence d’agir en phase avec l’initiative mondiale Global climate strike/Grève mondiale pour le climat. À Montréal, la manifestation débutera à 12h à la Statue de George-Étienne Cartier. Plusieurs autres actions auront lieu dans la journée à travers le Québec.

La mobilisation et l’organisation sans pareil de la société civile, des organismes environnementaux, du secteur de la santé, du milieu communautaire, des étudiants et de la jeunesse ainsi que du milieu syndical qui travaillent ensemble à créer un rapport de force pour que les gouvernements agissent sans délai à lutter efficacement contre les changements climatiques et à respecter les cibles du GIEC au Québec, ont fait de Montréal un lieu unique de mobilisation et d’actions de grandes envergures. Au printemps 2019, les rues de la métropole s’étaient alors remplies de plus de 150 000 marcheurs pacifiques pressés d’agir et de faire entendre leurs sérieuses préoccupations face à l’urgence de la situation climatique. Greta Thunberg, la jeune suédoise, n’a d’ailleurs pas manqué de prendre note de ces efforts en commentant sur ses réseaux sociaux la participation monstre des étudiants québécois et de la société civile lors de la manifestation et de la grève étudiante le 15 mars dernier à Montréal.

L’équipe de La planète s’invite au parlement confirme l’invitation lancée à Greta Thunberg d’être présente à Montréal dans le cadre de l’appel international à la grève et à la manifestation mondiale contre la crise climatique le 27 septembre prochain. Greta Thunberg a exprimé son souhait de venir manifester à Montréal aux côtés de la large coalition qui organise les événements du 27 septembre à travers le Québec. Une réponse positive de sa présence est souhaitée. Des annonces sur les dits événements suivront tout au long du mois de septembre.

Rappelons que la jeune suédoise s’est embarquée le 14 août dernier pour une traversée à bord d’un voilier zéro carbone en direction de New York. Greta Thunberg proteste en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique depuis 2018 en rappelant la nécessité d’agir immédiatement et drastiquement. On lui doit depuis novembre le mouvement Skolstrejk för klimatet (grève de l’école pour le climat).

 

À PROPOS
La Planète s’invite au Parlement est un collectif citoyen bénévole,
indépendant et non partisan. Son objectif est de forcer les gouvernements à répondre immédiatement à l’urgence climatique et de redonner à la population de l’espoir, des moyens d’action. La Planète s’invite au Parlement est fière d’être une organisation apprenante où les membres, d’âges, d’horizons et de milieux professionnels divers, collaborent en toute collégialité et sans « chef ». Le Collectif entend établir un rapport de force entre les citoyen·ne·s et les gouvernements pour qu’un plan soit élaboré et mis en oeuvre dans les plus brefs délais afin de répondre à l’urgence climatique.

-30-

Source : La planète s’invite au parlement
Médias : Rosemonde Communications – Rosemonde Gingras
rosemonde@rosemondecommunications.com
514-458-8355

X